A propos 2017-02-16T22:11:19+00:00

Tout ce qu’il faut savoir

C’est quoi un Repair Café ?

Le Repair Café est un évènement qui tourne autour de la réparation. Dans la location où le Repair Café a lieu, se trouvent le matériel et les outils nécessaires pour faire toutes les réparations possibles: des réparations d’habits, de meubles, d’appareils électriques, de bicyclettes, de vaisselle, d’ustensiles, de jouets etcetera. D’autre part sont présents dans le Repair Café des experts bénévoles, qui ont une connaissance et une compétence de la réparation dans toutes sortes de domaines. Les visiteurs appportent leurs affaires cassées. Dans le Repair Café, ils vont se mettre au travail tous seuls ou avec l’aide d’experts. Celui qui n’a rien pris avec lui peut aller boire un verre au bar, ou bien aider quelqu’un d’autre dans la réalisation d’une réparation. Ou encore il pourra s’inspirer des livres sur la réparation et le bricolage qui sont posés sur la table de lecture.

Pourquoi un Repair Café ?

Nous autres jetons énormément, également ce qui est à peine abîmé et serait parfaitement utilisable après une simple réparation. Mais pour nombre d’entre-nous, réparer n’est plus chose normale. Nous ne savons plus comment faire. Le savoir-faire en la matière est en voie de disparaître. Ceux et celles qui possèdent encore ces connaissances pratiques ne sont pas toujours appréciés à leur juste valeur dans nos sociétés, et en sont même souvent exclus malgré eux. Leur expérience n’est pas ou presque pas mise à profit. Le Repair Café change la donne !
Ceux qui peut-être seraient autrement laissés pour compte retrouvent leur place. Un précieux savoir-faire se transmet. Les objets remis en état sont plus longtemps utilisables et ne sont plus jetés, réduisant la consommation de matières premières et de l’énergie nécessaires à la fabrication de nouveaux produits. Ce qui réduit aussi les émissions de CO2. Car fabriquer de nouveaux produits – et leur recyclage – produit du CO2.
Le Repair Café apprend aux gens à voir autrement ce qu’ils possèdent, et à en redécouvrir la valeur. Le Repair Café favorise un changement de mentalité, condition première à une société durable construite par tous. Et surtout, le Repair Café veut être une expérience ludique et gratifiante de la reparation qui s’avère souvent très simple. Venez et essayez !

Qui a inventé le concept du Repair Café ?

Martine Postma, domiciliée à Amsterdam capitale des Pays-Bas est l’initiatrice du Repair Café. En tant que publiciste, journaliste, politicienne locale, entrepreneur(e), habitante de quartier et consommatrice, elle est engagée dans la durabilité depuis de nombreuses années, à un niveau local. En particulier pour diminuer la quantité de déchets que nous produisons tous ensemble.

Quand et où a pris place le tout premier Repair Café ?

Le premier Repair Café fut tenu en Octobre 2009 dans le quartier Ouest d’Amsterdam. Martine Postma organisa cet évènement – en première instance “unique”- en collaboration avec la Ville d’Amsterdam.

Quand et par qui fut créée la Fondation Repair Café ?

La Fondation Repair Café fut créée en 2010 par Martine Postma. Son siège est à Amsterdam.

Comment ça s’est passé après cette première fois ?

Le tout premier Repair Café connut un tel succés que Martine Postma décida par la suite de continuer. En 2010 elle organisa diverses rencontres Repair Cafés dans différentes locations à Amsterdam. Ces rencontres suscitèrent de plus en plus d’intérêt chez des gens de partout dans le pays, et aussi des médias. C’est pourquoi Martine Postma inventa un projet pour que le Repair Café puisse prendre pied dans tous les Pays-Bas et dans d’autres pays. Ce projet eut comme conséquence qu’entre-temps, des Repair Cafés sont organisés dans des centaines de lieux dans le monde entier. Et leur nombre augmente encore chaque jour !

Quels sont les buts de la Fondation Repair Café ?

La Fondation Repair Café se donne pour mission :
a) de réintroduire dans la société locale, d’une manière moderne, la réparation des objets;
b) de préserver et de transmettre le savoir-faire en matière de réparation;
c) de favoriser la cohésion sociale au sein de la société locale en offrant aux voisins de quartier, tous très différents les uns des autres de par leurs milieux et de leurs intérêts, l’occasion de se rencontrer dans le cadre d’une manifestation stimulante et ouverte à tous.

Les réparations dans les Repair Cafés sont gratuites. N’est-ce pas de la concurrence déloyale pour les réparateurs professionnels, tels que les ateliers de couture ou les réparateurs de bicyclettes ?

Les gens qui visitent les Repair Cafés, ne sont pas les clients des réparateurs professionnels. Ce sont des gens qui à l’heure actuelle ont coutume de jeter leur lampe de chevét cassée, leur mixeur hors d’état de marche, leur chaise ou leur veste, car la réparation est plus chère que l’achat d’un nouveau produit. En aidant ces gens en échange d’une contribution bénévole, nous évitons qu’ils achètent quelque chose de neuf. Ainsi nous ne sommes pas en concurrence avec ls réparateurs professionnels, mais plutôt avec les fabricants qui veulent que l’on jette ses vieilles affaires pour en acheter des nouvelles. De plus, dans le Repair Café, les visiteurs apprennent que les choses peuvent être bien plus facilement réparées qu’ils le pensent peut-être. C’est pourquoi la possibilité que par la suite ils décident d’aller visiter un réparateur professionnel, augmente plutôt que diminue. Pour finir, dans le passé, chacun faisait chez soi toutes sortes de réparations, alors qu’en même temps il existait toutes sortes de réparateurs professionnels. L’idée que réparer les choses par soi-même fait concurrence au réparateur professionnel n’est donc pas basée sur des experiences du passé. La raison pour laquelle les réparateurs professionnels ont des difficultés et sont de plus en plus rares, vient plutôt de notre système économique. Par exemple par le fait que l’impôt sur les matières premières est très bas, alors que l’impôt sur le travail est très élevé. C’est cela qui devrait changer !